Accelerate the ecological transition economic darwinism

Accelerate the ecological transition economic darwinism

EN | FR


Accelerate the ecological transition economic darwinism

Nowadays, buying online means using the vendor's interface with the sole vendor's data ordered by the vendor's algorithms.

In a desirable future, interfaces and algorithms to access data on resources could be the result of an open, libre collaboration, at the hands of citzens consumers, aggregating vendors' data, enriching them with open and contributive data such as those from openfoodfacts.org or opencorporates.com, or even data from organizations - governmental or not - like Greenpeace or consumer associations. By putting those independent data at the core of our purchasing choices, their influence could be dramatically increased and could accelerate the ecological transition economic darwinism. By decoupling information on resources from the corporations selling them, we could make visible alternative ways in a way for-profit businesses neither can nor will do.

Those are some examples among others of what the P2P Resources Management (P2P-RM) approach could bring, built as a prolongation of Doc Searls works on Vendor Relationship Management (VRM). By mapping resources, books, with open data from wikidata.org and through a libre interface, inventaire.io is a modest step in this direction that should hopefully open the way for others!


Accélérer le darwinisme économique de la transition écologique

Aujourd'hui un achat en ligne se fait par l'interface du vendeurs, avec les seules données du vendeur, ordonnées par les algorithmes du vendeurs.

Dans un futur souhaitable, les interfaces et algorithmes pourraient être le fruit d'un travail ouvert, libre, aux mains des consommateurs citoyens, agrégeant les données de vendeurs, en enrichissant celle-ci avec des données ouvertes et contributives comme celles des projets openfoodfacts.org ou opencorporates.com, ou encore celles d'organisations gouvernementales ou non comme Greenpeace ou des associations de consommateurs. En plaçant ces données indépendantes des vendeurs au cœur de nos choix d'achats, leur influence serait décuplée et pourrait accélérer le darwinisme économique de la transition écologique. En découplant l'informations sur les ressources des entreprises qui les vendent, nous pourrions rendre visible des alternatives d'une manière qu'aucune entreprise optimisant pour le profit ne le pourrait ou ne le voudrait.

Ce sont quelques exemples parmi d'autres de l’intérêt de ce que j'appelle le P2P-RM, pour P2P Resources Management, par prolongation des travaux de Doc Searls sur le VRM, Vendor Relationship Management.

inventaire.io, en proposant de cartographier des ressources, en l'occurrence des livres, avec les données ouvertes de wikidata.org et via une interface libre (AGPL3) est un modeste pas dans cette direction, qui, j'espère, en invitera d'autres !


Ce post est parti de ma réponse à l'appel à projet du Hackadon du 11 décembre 2015 à Paris, où je propose inventaire, à la question quelles sont vos motivations ?

15 Jan. 2016

Creative Commons LicenseThis work is published under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License.
Quoted text isn't affected by this license.